_3.jpg


Notre histoire


Anecdote

Commençons cet historique par une petite anecdote: nous avons très récemment découvert que notre tradition viticole familiale remontait à environ 1840. En effet, un certain Charles-François Colomb, soit notre arrière-arrière-arrière-grand-père, était déjà vigneron à Saint-Aubin-Sauges, d'où nous sommes justement originaires, sur le canton de Neuchâtel.

Si la culture de la vigne par une autre branche généalogique à Sauges n'a pas continué, nous sommes cependant heureux et fiers de pouvoir exercer notre métier de vignerons-encaveurs à Auvernier afin d'indirectement, assurer la pérennité d'une passion qui semble être longue dans notre famille. 

 

Les prémisses de l'encavage

Aussi, les prémisses de notre encavage débuteront 1894, année durant laquelle notre aïeul, Jacob Otto, acquis la maison des Fontenettes 2 à Auvernier et débuta ses activités de boissellerie (confection de seilles et vasques de vin).

L’encavage sera fondé un peu plus tard, en 1923 par notre arrière-grand-père, Ernest Isenschmid père, tonnelier de profession, toujours à Auvernier.

Aujourd’hui, la maison des Fontenettes 2 accueil notre Espace de dégustation dans une ambiance au plus proche de notre métier.



Les dates clefs

En 1920, Albert Mühlematter (notre arrière-grand-père maternel), vigneron exerçant ses activités pour le compte d’encaveurs neuchâtelois, acquiert sa première vigne.

Quelques années plus tard, en 1923, Ernest Isenschmid père (notre arrière-grand-père paternel), tonnelier de métier, fonde son encavage au centre du village d’Auvernier.

En 1944, Albert Mühlematter fonde aussi son propre encavage et crée sa première étiquette. Visionnaire passionné, il acquiert en 1945 son premier tracteur, synonyme de modernité.

En 1946, il installe un pressoir vertical dans sa cave et améliore radicalement la qualité de ses vins.

1954 restera une année marquante dans l’expansion de l’encavage avec l'implantation de la cave à la Route de Brena 23, au milieu du vignoble d'Auvernier. C'est encore dans cette cave que nous élevons aujourd'hui nos crus.

En 1962, toujours dans un esprit de modernité, un nouveau pressoir horizontal facilite la presse des raisins récoltés durant les vendanges.

En 1964, après le décès d'Ernest Isenschmid père, son fils, dont le prénom était aussi Ernest, rapatrie l'encavage des Fontenettes 2 à la Route de Brena 23 à Auvernier.

En 1975, suite au décès d'Albert Mühlematter, Ernest et Jacqueline Isenschmid (nos grands-parents) fusionnent les deux encavages pour ne former qu’un seul domaine. Ils gèreront ensuite l'entreprise tout en la modernisant pendant près de 30 ans.

muehlematter_isenschmid_600x600_2.jpg